Arts

Arts

Le Liban possède une scène artistique très dynamique, à la fois traditionnelle et contemporaine.

La danse nationale, la dabke, est une danse folklorique pleine d'énergie. La danse du ventre de tradition classique continue à jouer un rôle important à l'occasion des mariages – elle symbolise la transition de la virginité de la fiancée à la sensualité de la femme – et est aussi très appréciée dans les boîtes de nuit. Ballet étonnant, le "Caracalla" mêle danse et musique orientales et occidentales.

La musique arabe traditionnelle se compose de mélodies inharmoniques et de rythmes complexes, souvent accompagnés de chants sophistiqués à plusieurs niveaux. Parmi les instruments utilisés figurent l'ud, instrument à cordes en forme de poire ; le tablah, instrument de percussion en argile, en bois ou en métal et en peau ; le nay, simple flûte à anche au bout ouvert produisant un joli son très doux ; et le qanun, instrument plat de forme trapézoïdale comportant au moins 81 cordes que l'on pince.

La littérature et la poésie ont toujours occupé une place prépondérante dans la culture libanaise. Une des formes de poésie très populaire, le zajal, fait intervenir un groupe de poètes qui se lancent dans un dialogue plein d'esprit en chantant des vers improvisés. La plus célèbre figure de la littérature libanaise est Khali Gibran, poète, auteur et artiste du XIXe siècle, dont les œuvres explorent le mysticisme chrétien. Parmi les auteurs contemporains, citons Amin Maalouf, Emily Nasrallah et Hanan Al-Shaykh.

Théâtre : Aller au théâtre vous aidera à vous familiariser avec la culture libanaise. Les comédies sont les plus populaires. Des représentations en anglais et en français sont rares, mais il y en a parfois.

Liban Liban


Haut de page