France

Si vous partez dans un pays de l’Union Européenne il faudra vous munir de la carte européenne d’assurance maladie (à retirer auprès de la caisse de Sécurité Sociale et valable un an). Cette carte atteste de vos droits à l’assurance maladie et vous permettra lors d’un séjour temporaire en Europe, de bénéficier de la prise en charge des soins médicaux si nécessaire, quel que soit le motif de votre déplacement (week-end, vacances, études, stages, détachement professionnel) et sous réserve de respecter les formalités en vigueur dans le pays de séjour : www.ameli.fr/assures/droits-et-demarches/a-l-etranger/index.php 

Comment se faire rembourser ?

  • Votre numéro d'attestation (immatriculation).
  • Les notes d'honoraires des médecins et les factures des établissements médicaux.
  • Les ordonnances et les feuilles de soins originales remplies au nom de l'assuré comportant les vignettes des médicaments correspondants.
  • En cas d'hospitalisation, d'acte chirurgical, de radiographie ou de traitement médical : demander un certificat médical à faire remplir par votre médecin.

Quelques enseignes

Adresses utiles : Centre de Documentation et d'Information de l'Assurance (CDIA)/Fédération française des sociétés d'assurances (FFSA)

Distinguez : une assurance d'une assistance. La première dédommage financièrement l'assuré qui a subi un risque prévu dans le contrat. Alors que l'assistance dépanne l'abonné en cas de difficultés et assure une prise en charge des frais qui en découlent : frais médicaux, rapatriement, aide technique, aide juridique. Contrairement à certaines assurances, un contrat d'assistance n'est jamais obligatoire.

Quelles sont les caractéristiques de l’assurance voyage ?

  • Cette assurance peut être souscrite :
    - Soit dans le pays de résidence du demandeur de visa ;
    - Soit par l’hébergeant en France, dans ce cas, l’attestation d’accueil doit être renseignée en conséquence.
  • Elle doit répondre aux conditions suivantes :
    - Couvrir les éventuels frais de rapatriement pour raison médicale, de soins médicaux d’urgence et/ou de soins hospitaliers d’urgence à hauteur d’un montant minimum de 30 000 euros ;
    - Validité sur l’ensemble du territoire Schengen
    - Validité pendant toute la durée du séjour ;
    - Récupération des prestations dans un État Schengen.
France France


Haut de page