Comment entreprendre ?

L’État Algérien a mis à disposition des porteurs de projets, des structures leurs permettant d’investir dans les meilleurs conditions possibles, notamment par des exonérations fiscales et mêmes financières (taux d’intérêt bonifiés sur les crédits accordés, franchise de la TVA, réduction des droits de douane pour le matériel importé, etc.). Seulement, si l’on effectue le bilan de ces dispositifs nous constatons que malgré beaucoup d’avantages accordés, la création d’entreprises reste financée à 80% par fonds propres1, et ne dépasse pas les 30.000 PME par an, loin des objectifs souhaités de 1 million de PME.

Algérie Algérie


Organisme

Sensibilisation

Accompagnement

Création

Post-Création

Financement

Agence nationale pour la promotion de l’emploi et de compétences (Anapec)

Maroc Maroc


Pages

Haut de page